La girolle

Albert-Noël.,

Do Fa Sol Mim Fa Do Sib Sol Do7è Fam7 Mi4è+..

C'est souvent comme ça qu'on s'est parlé. Du soir au petit matin. Ou à l'apéro. Ou les dimanches soir.
Roland de Lassus, Josquin des Prés, mais aussi Starmania ou César Geoffrey, Gilles Vignault, le cher Georges Brassens, le grand Jacques, Yesterday, Fugain, ou "Sicut locutus est ",ou la IXème, l'hymne à la joie, le chant des oiseaux, la p'tit gayolle, le madrigal des mariages, le petit bonheur, la tendresse, si ce n'était manque d'amour... "Sometimes I feel like a motherless child"...
En majeur, en mineur, en septième, avec des dominantes, des triolets, des blanches, des noires, des soupirs ou des anacrouses...
Sur des terrils, des montagnes, en bord de Semois, d'Ouvèze ou du Saint Laurent, ou du lac immense, à Bertranfontaine, ou sur les sentiers du Mont Blanc...
à Dampremy ou à Barcelone, au Cirque Royal comme à la carrière d'011oy-sur-Viroin, à pied, en avion, ou à vélo dans la côte de Maredsous ou sur les pentes du Ventoux.
Sur planche à voile, ou panier de champignons à la main, ou en regardant les étoiles, ou en testant l'acoustique du théâtre romain...
Avec méchouis odorants, melons et rosé parfumés, huitres et muscadet, braises rougissantes ou flammes vives...
Il nous a tout appris de la musique du coeur: la vraie; la seule vraie... Celle qu'on joue avec ses tripes autant qu'avec sa tête et ses doigts ... Maintenant, il dirige les anges ... qui se sont mis à la guitare et au banjo!
Deo gratias. Alleluia !

ą
AIR3 Robust Flight Instrument,
8 juil. 2012 à 06:55
Comments